Le cododo : on fonce ou pas ?

13 Mai

Souvent décrié, le cododo, (soit le fait de faire dormir son nouveau-né dans le lit maternel) fait son retour depuis peu dans les débats liés à la grossesse et sur les forums de discussion. Alors, y’a-t-il des risques à pratiquer ce mode de couchage ? Les idées reçues à son sujet sont-elles justifiées ?

cododo

Les avantages et les risques du cododo

Vous trouverez de nombreux sites internet et ouvrages qui vous donneront des conseils pour pratiquer le cododo, car ce mode de couchage revient au goût du jour. L’avantage principal qui est mis en avant est la proximité avec la mère qui favorise l’allaitement. En faisant dormir bébé dans votre lit, vous pourrez le nourrir très facilement dès qu’il vous sollicitera. De plus, certaines études montrent un lien entre cododo et diminution des angoisses du nourrisson. Enfin, le lien entre la diminution des risques d’accidents domestiques et le cododo a été démontré.

Côté risques, les opposants à cette pratique mettent en avant le risque d’accidents pour l’enfant, notamment le risque d’étouffement par un des parents, par les oreillers ou les éléments du lit. De plus, il existe un risque de chute du lit. Pour finir, le cododo serait un obstacle majeur à la reprise d’une vie intime au sein du couple et la transition vers le berceau de l’enfant peut s’avérer difficile.

Les effets du cododo à long terme

On ne connait pas précisément les effets à long terme de cette pratique et les avis divergent. Pour certains,ce mode de couchage entraîne un développement plus serein de l’enfant. Pour d’autres, cela crée des problèmes d’indépendance qui apparaîtraient dans l’enfance. Cependant, aucune étude n’est venue corroborer l’une ou l’autre de ces positions et celles qui ont été menées ne montrent pas de différence dans le comportement à l’âge adulte.

Si vous optez pour le cododo, quelques conseils pratiques sont à suivre

Maintenant que vous connaissez les différents arguments sur le cododo, vous pouvez faire le choix de le pratiquer ou non. Dans tous les cas, vous pouvez demander des conseils à votre pédiatre qui saura vous orienter en fonction de votre cas particulier.

Si vous souhaitez pratiquer le cododo avec votre enfant, quelques conseils pratiques sont à suivre pour préserver sa sécurité.

  • Le matelas ne doit pas être trop mou car cela favorise les risques d’étouffement. Evitez aussi les matelas d’eau.

  • Pour la même raison, évitez d’avoir de multiples coussins dans votre lit et n’en posez pas à côté de bébé ou sous lui.

  • Couvrez votre bébé d’une gigoteuse mais ne le mettez pas sous la couette pour éviter les étouffements et lui permettre de garder une température corporelle adéquate.

  • Faites attention aux risques de chute du lit, il existe des barrières spécialement adaptées.

Enfin, sachez qu’il existe des berceaux spécialement conçus pour le cododo et qui s’accrochent au lit conjugal.

Publicités

Les accessoires indispensables pour allaiter bébé

15 Avr

Si vous optez pour le choix de l’allaitement pour nourrir votre bébé, vous aurez besoin de vous équiper avant l’accouchement d’un certain nombre d’accessoires vous permettant de passer ce moment privilégié avec votre enfant dans les meilleurs conditions.

6383768651_5d68bb38dc

Pour votre confort

Crédit photo Mamanana.com

Crédit photo Mamanana.com

Afin de faciliter l’accès au sein, il sera tout d’abord important de vous équiper de soutiens-gorges d’allaitement ou de vêtements d’allaitement. Les magasins de puériculture ont fait un effort considérable ces dernières années pour vous proposer des dessous jolis et féminins tout en favorisant la pratique de l’allaitement. Pour le bébé, l’accès au sein se fait à l’aide d’un clip que vous aurez juste à enclencher pour libérer votre poitrine. Une fois la tétée terminée, il est aussi utile de placer dans le soutien-gorge des coussinets ou compresses qui auront pour but d’absorber l’écoulement de lait.

Pour celui de votre bébé

Même si il se sentira comme un poisson dans l’eau contre votre sein, l’utilisation d’un coussin d’allaitement pour soutenir son corps est à prendre en compte. Une tétée peut parfois durer quelques longues minutes et aussi bien pour vous que pour bébé, un support confortable où l’enfant sera bien positionné et tenu est important. Il en existe divers types sur le marché. Certains coussins spécialement dédiés à cette pratique sont très bien faits puisqu’il permettent à la fois un soutien optimal de l’enfant mais aussi parfois une petite poche pour ranger une petite bouteille d’eau pour maman !

Pour votre mobilité

Généralement, vous constaterez vite que la vie quotidienne vous obligera à « tirer votre lait » afin de pouvoir nourrir votre enfant pendant votre absence ou au milieu de la nuit si vous êtes trop fatiguée pour une tétée… et que papa puisse prendre le relais ! De nos jours, les tire-lait se présentent comme des machines hyper travaillées allant parfois jusqu’au bustier « mains-libres » qui officie seul et qui vous permet de vaquer à vos occupations.

D’autres accessoires peuvent aussi être utiles comme des alcootest pour lait maternel si vous choisissez de passer une soirée arrosée pour fêter l’arrivée de votre bébé ou encore foule de livres sur l’allaitement qui vous aideront à adopter les meilleures techniques. Dans tous les cas, prenez votre temps pour découvrir cette nouveauté et soyez patiente avec vous-même !

 

Shopping : préparer l’arrivée de bébé

4 Avr

Accueillir un nourrisson à la maison n’est pas qu’un chamboulement dans la vie quotidienne, c’est aussi une vraie épreuve logistique pour laquelle vous aurez 9 mois pour être au point. Faisons donc la liste aujourd’hui de toutes ces petites choses que l’on oublie parfois d’acheter mais qui sont essentielles afin de souhaiter la bienvenue à bébé dans les meilleures conditions.

Pour son alimentation

Si vous n’optez pas pour l’option allaitement, il va falloir équiper votre cuisine pour les futurs (et nombreux) repas quotidiens de votre enfant. Ayez donc en réserve plusieurs boîtes de lait en poudre, au moins 6 ou 8 biberons avec tétine à débit lent pour les premières semaines, des goupillons en plastique pour nettoyer le fond des biberons, un stock d’eau minérale et si vous le souhaitez un stérilisateur.

2952047425_e4f42264dd

Vous pouvez aussi opter pour une astuce bien pratique qui consiste à noter les doses de lait et les heures de prises des biberons puisque cela vous sera demandé régulièrement par votre pédiatre lors du suivi médical de votre bébé.

Pour la salle de bain

Le bain est généralement un grand moment de bonheur qui peut vite tourner au cauchemar si vous n’êtes pas bien équipé. Pensez donc à acheter une table à langer qui sera à votre hauteur et vous permettra généralement de ranger tous les accessoires nécessaires à la toilette de votre nourrisson. Une baignoire en plastique fait aussi partie des indispensables à avoir. Côté accessoires et produits, prévoyez du savon adapté au PH de la peau des bébés, une petite brosse en poils de soie, un thermomètre pour vous assurer que l’eau soit à la bonne température pour le bain et du sérum physiologique pour nettoyer le nez et les yeux de votre enfant.

394686758_989780a614

Pour la chambre

Dès la naissance, attendez-vous à devoir fournir à votre bébé un véritable dressing de modeuse ! Prévoyez des bavoirs en grande quantité ainsi que des bodys et pyjamas à choisir de préférence plutôt ample à la fois pour vous faciliter la tâche lors de l’habillement mais aussi pour permettre à votre bébé d’être à l’aise. Évitons donc les vêtements qui s’enfilent par la tête car les nourrissons n’apprécient pas l’exercice !

Voilà maintenant vous savez ce qu’il vous faut pour accueillir bébé, il ne vous reste plus qu’à courir les magasins. Bon shopping !

Comment donner le bain à un nourrisson ?

2 Avr

Donner le bain, surtout pour de jeunes parents inexpérimentés peut parfois être source de stress. Aujourd’hui, Vie de bébé vous propose de découvrir pas à pas tout ce qu’il faut savoir pour baigner bébé en toute sérénité.

Tout d’abord ayez en tête que généralement, les nourrissons adorent le bain puisque cela leur rappelle l’environnement « aquatique » dans lequel ils étaient lors de la grossesse. Si votre enfant n’apprécie que moyennement l’exercice, ayez toujours à portée de main sa tétine ou un jouet qui pourra le distraire.

La préparation de la salle de bain

Avant tout, comme à chaque fois que vous lavez, changez ou habillez votre enfant, veillez à bien vous laver les mains au préalable. Soyez méthodiques et ayez tout à portée de main : savon, serviette, thermomètre,…Veillez aussi à respecter des températures bien précises soit 37° pour l’eau et environ 22° pour la pièce. Ces températures permettront à votre bébé de n’avoir ni trop chaud ni trop froid pendant toute la durée du bain.

Une fois tout cela prêt, vous pouvez déshabiller votre nourrisson.

Source : Google Images

Source : Google Images

Le savonnage

Avant d’immerger votre enfant, il est conseillé de le savonner. Utilisez un savon doux, adapté à la peau des nourrissons. Commencez par la tête puis descendez peu à peu en appliquant le savon sur tout le corps. Terminez par le dos et immerger sans tarder bébé ! Le bain en lui-même doit durer une une dizaine de minutes. C’est le temps idéal pour à la fois laver votre enfant, jouer avec lui, mais aussi lui permettre d’appréhender son corps dans l’eau.

Le bain !

Une des plus grandes inquiétudes concerne la tenue de l’enfant. De quelle manière se placer pour lui assurer sécurité et confort ? Le plus simple et le plus confortable pour votre enfant, sera pour vous de le tenir avec un bras sous la nuque. L’eau va ensuite assurer l’inertie nécessaire au maintien de l’enfant en position allongée.

Durant toute la durée du bain, soyez doux, parlez à votre enfant pour le rassurer et effectuer des gestes très légers, un peu comme une caresse.

5482077078_5769ce0123

La sortie du bain

Pour sortir l’enfant de l’eau, il convient là aussi d’être très précautionneux. La manière de porter la plus sécuritaire consiste à attraper l’enfant en posant une main sous sa nuque et une autre sous ses fesses. Une fois cela fait, enroulez le vite dans une grande serviette qui va recouvrir à la fois sa tête mais aussi le reste de son corps. Ces serviettes spéciales nourrisson sont disponibles dans le commerce et ressemblent souvent à un grand carré contenant un petit chapeau triangulaire à un des côtés.

Voilà ! Vous pouvez maintenant passer aux soins à donner à bébé !

Comment jouer avec bébé ?

2 Avr

Même si l’on a tendance à se dire que le jeu fait partie des moments de complicité qui viennent naturellement, parfois ces moments de détente peuvent devenir le fruit d’angoisses pour les jeunes parents. Aujourd’hui, penchons-nous donc sur les manières de jouer -et d’éveiller- les plus petits.

De l’importance du jeu

Tout d’abord, ayez en tête que le jeu n’est pas qu’un moment de détente et d’amusement. C’est un véritable lien qui vous aidera à vous connecter à votre bébé aussi bien pour renforcer vos liens parent/enfant que pour participer à son éveil et son développement. Dès la naissance, votre enfant sera prêt à jouer et à s’éveiller. Au contraire, le jeu ne doit pas prendre toute la place et doit être réservé à des moments bien spécifique. Il convient donc de trouver un juste milieu entre éveil et périodes de calme où l’enfant non stimulé pourra se reposer…et grandir !

Le jeu à la naissance

Lors des premières semaines de sa vie, votre enfant va développer ses 5 sens. Pendant longtemps, sa vue sera très floue. Vous pouvez donc stimuler celle-ci en lui présentant diverses formes et couleurs. Pour son audition, préférez des sons doux comme le son de votre voix ! Parlez à votre bébé, chantez-lui des comptines. Les autres sens sont aussi très importants et vous pourrez inclure en douceur le jeu dans les moments de la vie quotidienne. Par exemple, masser régulièrement votre bébé développera son toucher tandis que le fait de le balancer doucement dans vos bras, lui permettra d’appréhender son corps dans l’espace.

Play time with Daddy

A partir de 3 mois

Votre enfant va commencer à prendre petit à petit son indépendance notamment en se tenant sur ses avant bras ou en relevant la tête de lui même. Les jouets entrent alors en ligne de compte. Il sera temps pour lui d’attraper les objets pour les porter à sa bouche (rappelez vous, la vue du bébé met plusieurs mois à se développer totalement) ou encore de profiter des joies du tapis d’éveil. Choisissez le bien sûr en accord avec les normes de sécurité et optez pour des tapis réunissant diverses formes, couleurs et matières pour une stimulation multiple.

Après 6 mois

Une fois qu’il aura passé le cap des 6 mois, votre enfant va se mettre à explorer ses capacités physiques à travers l’espace. Il va commencer à se tenir droit et à ramper pour finalement marcher à quatre pattes. C’est le moment pour vous de préparer son environnement afin qu’il puisse évoluer en toute sécurité. Déblayez l’espace et laissez toujours à sa portée divers jouets légers qu’il pourra transporter. Vous pouvez aussi continuer à l’aider à développer son ouïe en adoptant diverses voix et en lui lisant des histoires adaptées à son jeune âge.

 

Dans tout les cas, gardez à l’esprit que plus que des moments de jeux, le fait d’amuser votre enfant l’aide dans son développement physique et cognitif. Si vous avez d’autres enfants, le jeu est aussi un excellent moyen de tisser les liens entre frères et sœurs !

Quand bébé 2 arrive et que tout est chamboulé !

7 Mar

Vous avez eu un premier enfant il y a quelques années. Aujourd’hui bébé 2 est dans les rangs et devrait arriver dans quelques mois. Soucis : vous ne savez pas comment gérer l’arrivée de ce nouveau bébé afin de ne pas perturber votre aîné. Voici quelques conseils et astuces qui devraient vous permettre de vivre votre seconde grossesse plus sereinement.

Two inquisitive kids .  People attending Rouvaishyana  and Fayll

Avant et pendant la grossesse :

  • Si il s’agit d’une grossesse préparée et attendue, dès le début de vos essais et si votre aîné est en âge de comprendre ( à partir de 2.3 ans), parlez lui de ce que vous vivez en ce moment. Évoquez avec lui votre souhait de lui donner un petit frère ou une petite sœur avec qui il pourra jouer et s’amuser. Insistez surtout sur le fait que ce nouveau bébé ne modifiera pas votre amour pour lui. Dites lui par exemple que « Maman et Papa ont un très grand cœur qui est assez grand pour vous aimer tous les deux ». Le jeune enfant aura surtout peur de l’abandon, il convient donc le rassurer sur le fait que ce nouveau bébé ne changera en rien votre amour pour lui ou le temps que vous lui accordez.
  • Une fois que vous êtes enceinte, attendez un peu avant de révéler votre grossesse à votre aîné. Malheureusement durant les premières semaines, nous ne sommes jamais à l’abri d’un incident, et il vaut mieux donc respecter un temps d’attente équivalent à la première échographie pour annoncer à votre enfant qu’il va avoir un petit frère ou une petite sœur.
  • Lors de cette annonce, renouvelez votre discours rassurant et surtout demandez à votre enfant si il a des questions. L’aîné doit se sentir rassuré et comprendre ce qu’il lui arrive. Même si ces questions pourront vous paraître parfois incongrues, répondez y très sérieusement.
  • Si vous remarquez que votre enfant « régresse » pendant votre grossesse en adoptant un comportement s’apparentant à celui d’un nourrisson ( reprise de la tétine, du biberon,…) , ne vous inquiétez pas et laissez faire dans la limite du raisonnable. Cette période de régression est essentielle  et indique que votre enfant se prépare à l’arrivée du nouveau bébé.
  • Conviez le à la préparation de la venue du bébé en l’impliquant par exemple dans la mise en place de la chambre : faites lui choisir certains éléments de décoration ou certains jouets.

Après la grossesse :

  • N’attendez pas trop avant de présenter votre nouveau né à votre premier enfant. Faites le venir à la maternité aussi vite que possible (et dans une dimension raisonnable) après l’accouchement. Présentez lui l’enfant comme étant sa petite sœur ou son petit frère avec qui il pourra jouer dans quelques temps.
  • Durant la période charnière des premières semaines du bébé, votre aîné devra se sentir rassuré. Aménagez du temps pour lui en essayant de vous dégager du temps pour une activité privilégiée pendant les nombreuses siestes de votre bébé par exemple !
  • Maintenant que bébé 2 est là, l’aîné risque de montrer certains signes de jalousie. Ici veillez à ne pas réagir trop fortement en essayant de la protéger. Il vous faut donc affronter le conflit en lui renouvelant votre réconfort mais ne cherchez surtout pas à l’éviter en tentant de « cacher » certains moments de tendresse entre vous et votre nouveau né.
  • N’hésitez pas à impliquer votre aîné dans les gestes de la vie quotidienne comme le bain ou le biberon si ce dernier est en âge de le faire. Les liens entre vos deux enfants se verront renforcés et votre aîné comprendra aussi l’importance de ces gestes pour le bien être de son petit frère ou de sa petite sœur. Et s’il est suffisamment grand, pourquoi ne pas l’impliquer dans le choix du faire part naissance ? Il existe en effet des faire part naissance Frères et Soeurs.

Vêtements bébé : tendances printemps été 2013

28 Fév

Notre bébé aussi a le droit d’être looké ! Après un long hiver plutôt froid, les mamans n’ont qu’une hâte : sortir des placards les jolis vêtements printaniers remplis de jolies couleurs, de belles coupes et de motifs tous plus mignons les uns que les autres. Les magasins de vente de vêtements de bébé commencent à sortir leur collection printemps été 2013. Zoom sur ce qui sera tendance cet été pour nos bouts de choux!

Du pastel par milliers.

Les tons pastels sont doux et collent donc à la perfection à la petite enfance. Pour cet été, le crème, le rose poudré, le bleu ciel et le gros souris sont à la mode !

Image

Robe en rayé rose et blanche Jacadi : 42.00€

Cardigan à étoiles La compagnie des petits : 22.90€

Tee shirt imprimé 1983 Petit Bateau : 15.00€

Sweat arc en ciel Petit Bateau : 25.00€

Ensemble bermuda et polo Sucre d’orge : 42.90€

Gilet Garçon de café Okaidi : 17.95€

De l’imprimé animalier

Les motifs animaliers fleurissent sur les pulls et tee shirt des bébés avec des couleurs douces ou néons pour coller à la tendance des grands.

Image

Tee shirt à manches longues imprimé lapin Kiabi : 1.99€

Tee shirt motif girafe Okaidi : 9.95€

Tee shirt imprimé éléphant Kiabi: 4.99€

Chaussettes imprimées la Compagnie des petits : 4.99€

Body Bzzz la Compagnie des petits : 11.95€

Tee shirt à manches longues imprimé chouette Kiabi : 1.99€

Du marin frais

L’imprimé marin est toujours à la mode chez les petits comme chez les grands. Cette saison encore le bleu profond est au coeur des collections.

Image

Pull imprimé bateau Jacadi : 36.00€

Robe en jersey Petit Bateau : 33.00€

Salopette bleue Sucre d’orge : 47.50€

Short bleu à noeud Petit Bateau : 20.00€

Chemise à carreaux Kiabi : 7.99€