Archive | octobre, 2012

Alimentation de bébé à partir de 6 mois

25 Oct

Jusqu’à l’âge de 6 mois, bébé est nourrit au sein ou au biberon. A partir de cet âge, il commence à ressentir d’autres besoins physiologiques. Pour les combler, il est important qu’il commence à diversifier son alimentation.

Pour commencer, ne prenez qu’un seul aliment, et une seule fois par jour. Lors d’un repas ou du goûter, il pourra donc découvrir de nouvelles saveurs.

Source : cote-momes.com

Vous pouvez le lui donner plusieurs jours d’affilée afin qu’il se rende compte du goût mais aussi pour surveiller d’éventuelles allergies.

Ensuite, vous pouvez tout à fait lui donner de petites cuillères afin de commencer par des petites quantités. S’il s’habitue à la cuillère, augmentez doucement les quantités, et diminuez le lait pour finalement le supprimer.

N’oubliez pas que l’introduction de nouveaux aliments doit se faire en douceur. Plus vous prendrez votre temps et moins bébé développera d’allergies. De plus, il acceptera plus facilement de découvrir lentement les aliments, sinon il peut se brusquer.

Source : topsante.com

Au début de la diversification alimentaire, privilégiez les fruits, légumes, les compotes et les purées. Pour la suite, optez pour des yaourts, des viandes et poissons, des céréales. En parallèle, conservez bien le lait, qui lui est encore nécessaire.

Ces conseils sont des exemples. Ainsi, pour des repas plus adaptés à bébé, consultez votre médecin.

Publicités

Les coliques de bébé

20 Oct

Phénomène stressant pour les parents, les coliques de bébé sont pourtant présentes chez 20% des nouveau-nés. Représentées par des douleurs intestinales aigues, elles apparaissent en général avant la 3è semaine de vie de bébé, et disparaissent avant ses 6 mois.

Source : Taxiclic

Les causes

Le monde médical ne connait pas la cause exacte des coliques de bébé. Néanmoins, une hypothèse a été avancée. Durant 9 mois in utero, bébé s’est développé doucement. A sa naissance, il est donc physiquement mature. Mais son système digestif lui, ne l’est pas encore. Il a été habitué à se nourrir par le cordon ombilical, et le fait désormais par le sein ou le biberon. Le tube digestif et l’estomac ne sont pas encore habitués à une telle nourriture, c’est pourquoi de tels changements peuvent provoquer les coliques.

Les Symptômes

En général, les coliques apparaissent juste après un repas ou bien le soir. Bébé commence à pleurer, pour ne plus s’arrêter du tout. Cela peut durer jusqu’à 3 heures par jour, plusieurs fois par semaine.  Il se tord dans tous les sens, repli ses jambes et rougit. Il émet aussi quelques gaz pour se libérer. Son ventre peut être gonflé ou dur. Il dort avec difficulté la nuit.

Parents impuissants

Inquiétantes pour les parents, les coliques du nourrisson sont en général sans gravité. Mais il faut pouvoir réconforter bébé afin de le soulager. Les pleurs incessants peuvent inquiéter les parents, qui se sentent impuissants. Mais les coliques sont fréquentes. En cas de doute ou d’inquiétude, n’hésitez pas à consulter un pédiatre afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’autre chose. Il saura vous rassurer et soulager bébé.

Les problèmes de peau de bébé

11 Oct

Qui dit bébé, dit peau douce ! Mais dit aussi « fragile ». Lorsqu’il nait, bébé a une peau très fragile et elle le reste durant quelques années. Puis plus tard, elle se renforce et peut mieux se défendre face aux attaques.

Les jeunes parents d’un nouveau-né doivent donc accorder le plus grand soin à la peau de bébé. Car celle-ci peut développer certains problèmes dermatologiques. Parfois bénins, ils ne sont pas pour autant à négliger. Tour d’horizon des problèmes de peau que peut rencontrer bébé !

Source : Google Images

Rougeurs et irritations 

A force de porter des couches et d’être régulièrement changées, les fesses de bébé peuvent s’irriter. Mais d’autres causes sont aussi notées : problèmes digestifs, diarrhées,  rhume, produits de toilette…

Consultez donc le pédiatre afin d’obtenir un traitement adapté. S’il s’agit d’une irritation cutanée, l’application d’une crème hydratante à chaque changement de couche est idéale.

L’angiome

Dès la naissance ou quelques mois plus tard, certaines tâches peuvent apparaître sur la peau de bébé. Aussi appelées tâches de naissance ou tâches de vin, les angiomes sont bénins. Il en existe néanmoins plusieurs formes : angiome tubéreux, Naevus flammeus, angiome plan, angiome stellaire. Parmi ces types d’angiomes, certains sont éphémère tandis que d’autres persistent au fil des ans.

Bien que ces tâches ne se soignent pas – puisqu’elles sont le plus souvent sans danger – il est préférable de consulter un médecin. En effet, si la tâche est présente dans une zone gênante (bouche, yeux…) mieux vaut voir un spécialiste afin d’éviter toute complication.

Source : polesanteservices.fr

 L’impetigo

Contagieux et provoquant des démangeaisons, l’impetigo est présent chez les enfants de 2 à 6 ans. L’impetigo se manifeste par des petites croutes. Il s’installe généralement près des orifices : yeux, bouche, nez. Il peut se transmettre par membres d’une même famille, entre enfants, ou bien par l’enfant lui-même (à force de se toucher).

Pour le soigner et limiter la contagion, consultez le pédiatre. Il vous prescrira une crème antibiotique adaptée. Nettoyez aussi régulièrement les croûtes à l’aide d’eau de Dalibour. Évitez de mettre bébé au soleil, et coupez-lui les ongles très courts. Lavez régulièrement le linge qu’il utilise, et veillez à ce qu’il se lave les mains aussi souvent que possible.

L’eczéma

La peau de bébé peut devenir sèche, irritable et souvent sujette aux infections : il s’agit, le plus souvent, d’eczéma. Fréquent chez les enfants – mais surtout héréditaire – ce problème de peau peut rapidement devenir insupportable pour bébé.

Présent sur certaines zones du visage, l’eczéma peut se propager à plusieurs endroits du corps : dos, fesses, cuisses et jambes, épaules, bras et avant-bras.

L’eczéma provoque généralement de fortes démangeaisons, bébé risque donc de pleurer, et de mal dormir.

Pour le soulager, une crème hydratante et adaptée permettra d’hydrater la peau sèche.  Afin de contrôler les poussées d’eczéma, un traitement à base de cortisone est souvent prescrit par le médecin. Aussi, certaines médecines douces comme le thermalisme, sont aujourd’hui efficaces.

L’herpès

Le plus souvent bénin, l’herpès chez le nouveau-né peut entraîner de graves complications.

Sans gravité, l’herpès se manifeste par une réaction cutanée : rougeur, démangeaisons, apparition de vésicules. Les zones d’apparition sont souvent labiales, génitales ou oculaires. Dans les cas les plus graves, l’herpès peut atteindre le système nerveux et provoquer certains troubles neurologiques.

Pour soigner bébé, rien de mieux qu’une consultation médicale afin de lui prescrire un traitement adapté : médicaments, crèmes ou prise en charge plus poussée.

Source : Corinedefarme

Les autres maladies de peau

Le plus souvent déclarées durant l’enfance, certaines ‘maladies’ peuvent néanmoins se déclencher plus tardivement. Le plus souvent, elles sont contagieuses et n’interviennent qu’une seule fois. C’est notamment le cas pour la varicelle, la rougeole, la roséole ou bien encore la scarlatine.

Afin de protéger bébé au mieux de tous ces problèmes de peau, surveillez-le de près. N’hésitez pas à observer attentivement chaque partie de son corps afin de détecter une rougeur, un bouton, une croute ou une tâche. En fonction, n’hésitez surtout pas à consulter un spécialiste.

10 conseils pour bien changer bébé

4 Oct

De sa naissance jusqu’à l’apprentissage de l’hygiène, bébé devra porter de nombreuses couches. Afin de se sentir toujours bien au sec, bébé a besoin d’être régulièrement changé. Pour cela, certaines techniques sont à mettre en œuvre afin de le changer en toute sécurité. Suivez nos conseils pour bébé !

Source : blog.bambinou.com

  1. Allongez bébé sur un linge propre de sa table à langer, sur le dos, en maintenant sa tête pour qu’elle ne tape pas.
  2. Enlever le bas du vêtement ou du pyjama afin de faciliter le change
  3. Détachez la couche jetable ou lavable en décollant les languettes présentes de chaque côté du ventre de bébé.
  4. Avec la partie avant de la couche, essuyez au maximum les fesses de bébé, puis repliez la couche sur elle-même.
  5. Tenez-lui les deux jambes d’une seule main afin de les soulever pour retirer l’arrière de la couche sans le bousculer.
  6. Nettoyez correctement les fesses, l’anus, et les parties génitales de bébé afin qu’il soit totalement propre, toujours de haut en bas (du plus propre au plus sale).
  7. Appliquez une crème hydratante afin d’éviter dessèchements ou irritations de la peau due au port de couches
  8. Prenez une couche propre et soulevez lui de nouveau les deux jambes d’une seule main afin de caler la couche correctement sous ses fesses et le bas de son dos.
  9. Reposez-le et écartez ses jambes pour faire passer la couche devant, puis collez chacune des languettes en veillant à ce que ça ne soit pas trop serré
  10. Rhabillez votre bébé et prenez-le dans vos bras en veillant à bien lui tenir la nuque.

Et pour mieux saisir l’importance de ce geste, rien de telle qu’une démonstration en vidéo pour comprendre comment changer bébé.

Conseils pour bien changer bébé
(cliquez sur l’image pour voir la vidéo)