Les maux de l’allaitement

24 Nov

Allaiter est un geste naturel réalisé par de nombreuses mamans aujourd’hui. Plein de bienfaits pour l’enfant, l’allaitement peut néanmoins entraîner certains maux pour la maman.

Les crevasses

Les mamelons sont douloureux et peuvent laisser apparaître des lésions cutanées rouges. Le début de la tétée est souvent douloureux.

Les crevasses proviennent souvent de la mauvaise position du bébé, à une macération des mamelons dans les coussinets d’allaitement ou bien à une hygiène trop stricte.

Une mauvaise position du bébé ne lui permet pas de prendre l’aérole en entier, ni d’être correctement en face. Du coup il peut mordiller ou tordre le téton.

En portant des coussinets d’allaitement, le sein peut étouffer un peu et les mamelons s’enflammer. Pour éviter cela, changer les coussinets fréquemment et n’hésitez pas à mettre un peu de lait sur le mamelon à la fin d’une tétée, cela cicatrisera mieux.

Une hygiène trop stricte tue les défenses naturelles et abime un peu les seins. Il est inutile de laver votre sein après chaque tétée.

L’engorgement

Les seins augmentent de volume et deviennent durs et douloureux. La peau est tendue, rouge, et un œdème peut apparaître. Bébé peut avoir des difficultés à téter. Pour éviter cela, prenez des douches chaudes, porter de larges soutien-gorge et placez des glaçons sous le sein durant 20 minutes après la tétée afin de réduire l’œdème.

Le muguet

Le sein est rouge, douloureux et dépose des traces blanches dans la bouche du bébé. Afin d’éviter que cette mycose se propage, il faut soigner maman et bébé à l’aide d’un colorant. Il s’agit du violet de gentiane qui neutralisera la mycose. Si cela n’est pas suffisant, il faut appliquer un antimycosique avant chaque tétée.

L’abcès

Fièvre, douleurs aux seins et aux bras, pus provenant du mamelon sont les symptômes d’un abcès au sein. Les germes provenant du pus sont mauvais pour l’enfant, il faut donc ne pas l’allaiter avec ce sein. Afin de poursuivre la production de lait et favoriser la guérison, continuez à tirer le lait.

D’autres maux peuvent apparaître mais sont plus rares. Le canal lactifère bouché, la surproduction de lait, mastite, manque de lait…

Veillez à l’évolution de vos seins et aux réactions de votre bébé pour voir s’il y a un problème.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :