Archive | janvier, 2013

Le congé d’adoption

1 Jan

Pour les couples désireux d’accueillir un enfant chez eux, un congé d’adoption est possible. De la même façon qu’un congé parental après accouchement, il permet de prendre le temps d’accueillir l’enfant.

Toute personne s’étant vu confier un enfant par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance a le droit de bénéficier d’un congé d’adoption. Contrairement au congé parental, le bénéficiaire d’un congé d’adoption n’est pas obligé d’avoir un minimum d’ancienneté dans son entreprise.

Source : lanutrition.fr

Le congé d’adoption peut prendre effet 7 jours avant l’arrivée de l’enfant.

La durée du congé d’adoption varie selon le nombre d’enfant au foyer. Au minimum et pour un enfant, la durée du congé est de 10 semaines. Si l’adoption d’un enfant supplémentaire au foyer porte à 3 le nombre d’enfants au foyer, le congé sera de 18 semaines. Enfin, si l’adoption est multiple, le congé d’adoption durera 22 semaines.

Durant le congé d’adoption, le contrat de travail est suspendu. Par conséquent, le salarié ne percevra aucun salaire. Néanmoins durant ce congé, le salarié bénéficie de certaines garanties : protection contre le licenciement, droit aux congés payés…

A la fin du congé d’adoption, le salarié reprend le poste qu’il avait avant le congé.

Grâce à ce congé d’adoption, les parents pourront accueillir sereinement un nouvel enfant au sein de leur foyer. Pour plus d’informations, consultez le site ameli.