Archive | Organisation RSS feed for this section

Les accessoires indispensables pour allaiter bébé

15 Avr

Si vous optez pour le choix de l’allaitement pour nourrir votre bébé, vous aurez besoin de vous équiper avant l’accouchement d’un certain nombre d’accessoires vous permettant de passer ce moment privilégié avec votre enfant dans les meilleurs conditions.

6383768651_5d68bb38dc

Pour votre confort

Crédit photo Mamanana.com

Crédit photo Mamanana.com

Afin de faciliter l’accès au sein, il sera tout d’abord important de vous équiper de soutiens-gorges d’allaitement ou de vêtements d’allaitement. Les magasins de puériculture ont fait un effort considérable ces dernières années pour vous proposer des dessous jolis et féminins tout en favorisant la pratique de l’allaitement. Pour le bébé, l’accès au sein se fait à l’aide d’un clip que vous aurez juste à enclencher pour libérer votre poitrine. Une fois la tétée terminée, il est aussi utile de placer dans le soutien-gorge des coussinets ou compresses qui auront pour but d’absorber l’écoulement de lait.

Pour celui de votre bébé

Même si il se sentira comme un poisson dans l’eau contre votre sein, l’utilisation d’un coussin d’allaitement pour soutenir son corps est à prendre en compte. Une tétée peut parfois durer quelques longues minutes et aussi bien pour vous que pour bébé, un support confortable où l’enfant sera bien positionné et tenu est important. Il en existe divers types sur le marché. Certains coussins spécialement dédiés à cette pratique sont très bien faits puisqu’il permettent à la fois un soutien optimal de l’enfant mais aussi parfois une petite poche pour ranger une petite bouteille d’eau pour maman !

Pour votre mobilité

Généralement, vous constaterez vite que la vie quotidienne vous obligera à « tirer votre lait » afin de pouvoir nourrir votre enfant pendant votre absence ou au milieu de la nuit si vous êtes trop fatiguée pour une tétée… et que papa puisse prendre le relais ! De nos jours, les tire-lait se présentent comme des machines hyper travaillées allant parfois jusqu’au bustier « mains-libres » qui officie seul et qui vous permet de vaquer à vos occupations.

D’autres accessoires peuvent aussi être utiles comme des alcootest pour lait maternel si vous choisissez de passer une soirée arrosée pour fêter l’arrivée de votre bébé ou encore foule de livres sur l’allaitement qui vous aideront à adopter les meilleures techniques. Dans tous les cas, prenez votre temps pour découvrir cette nouveauté et soyez patiente avec vous-même !

 

Publicités

Shopping : préparer l’arrivée de bébé

4 Avr

Accueillir un nourrisson à la maison n’est pas qu’un chamboulement dans la vie quotidienne, c’est aussi une vraie épreuve logistique pour laquelle vous aurez 9 mois pour être au point. Faisons donc la liste aujourd’hui de toutes ces petites choses que l’on oublie parfois d’acheter mais qui sont essentielles afin de souhaiter la bienvenue à bébé dans les meilleures conditions.

Pour son alimentation

Si vous n’optez pas pour l’option allaitement, il va falloir équiper votre cuisine pour les futurs (et nombreux) repas quotidiens de votre enfant. Ayez donc en réserve plusieurs boîtes de lait en poudre, au moins 6 ou 8 biberons avec tétine à débit lent pour les premières semaines, des goupillons en plastique pour nettoyer le fond des biberons, un stock d’eau minérale et si vous le souhaitez un stérilisateur.

2952047425_e4f42264dd

Vous pouvez aussi opter pour une astuce bien pratique qui consiste à noter les doses de lait et les heures de prises des biberons puisque cela vous sera demandé régulièrement par votre pédiatre lors du suivi médical de votre bébé.

Pour la salle de bain

Le bain est généralement un grand moment de bonheur qui peut vite tourner au cauchemar si vous n’êtes pas bien équipé. Pensez donc à acheter une table à langer qui sera à votre hauteur et vous permettra généralement de ranger tous les accessoires nécessaires à la toilette de votre nourrisson. Une baignoire en plastique fait aussi partie des indispensables à avoir. Côté accessoires et produits, prévoyez du savon adapté au PH de la peau des bébés, une petite brosse en poils de soie, un thermomètre pour vous assurer que l’eau soit à la bonne température pour le bain et du sérum physiologique pour nettoyer le nez et les yeux de votre enfant.

394686758_989780a614

Pour la chambre

Dès la naissance, attendez-vous à devoir fournir à votre bébé un véritable dressing de modeuse ! Prévoyez des bavoirs en grande quantité ainsi que des bodys et pyjamas à choisir de préférence plutôt ample à la fois pour vous faciliter la tâche lors de l’habillement mais aussi pour permettre à votre bébé d’être à l’aise. Évitons donc les vêtements qui s’enfilent par la tête car les nourrissons n’apprécient pas l’exercice !

Voilà maintenant vous savez ce qu’il vous faut pour accueillir bébé, il ne vous reste plus qu’à courir les magasins. Bon shopping !

Quand bébé 2 arrive et que tout est chamboulé !

7 Mar

Vous avez eu un premier enfant il y a quelques années. Aujourd’hui bébé 2 est dans les rangs et devrait arriver dans quelques mois. Soucis : vous ne savez pas comment gérer l’arrivée de ce nouveau bébé afin de ne pas perturber votre aîné. Voici quelques conseils et astuces qui devraient vous permettre de vivre votre seconde grossesse plus sereinement.

Two inquisitive kids .  People attending Rouvaishyana  and Fayll

Avant et pendant la grossesse :

  • Si il s’agit d’une grossesse préparée et attendue, dès le début de vos essais et si votre aîné est en âge de comprendre ( à partir de 2.3 ans), parlez lui de ce que vous vivez en ce moment. Évoquez avec lui votre souhait de lui donner un petit frère ou une petite sœur avec qui il pourra jouer et s’amuser. Insistez surtout sur le fait que ce nouveau bébé ne modifiera pas votre amour pour lui. Dites lui par exemple que « Maman et Papa ont un très grand cœur qui est assez grand pour vous aimer tous les deux ». Le jeune enfant aura surtout peur de l’abandon, il convient donc le rassurer sur le fait que ce nouveau bébé ne changera en rien votre amour pour lui ou le temps que vous lui accordez.
  • Une fois que vous êtes enceinte, attendez un peu avant de révéler votre grossesse à votre aîné. Malheureusement durant les premières semaines, nous ne sommes jamais à l’abri d’un incident, et il vaut mieux donc respecter un temps d’attente équivalent à la première échographie pour annoncer à votre enfant qu’il va avoir un petit frère ou une petite sœur.
  • Lors de cette annonce, renouvelez votre discours rassurant et surtout demandez à votre enfant si il a des questions. L’aîné doit se sentir rassuré et comprendre ce qu’il lui arrive. Même si ces questions pourront vous paraître parfois incongrues, répondez y très sérieusement.
  • Si vous remarquez que votre enfant « régresse » pendant votre grossesse en adoptant un comportement s’apparentant à celui d’un nourrisson ( reprise de la tétine, du biberon,…) , ne vous inquiétez pas et laissez faire dans la limite du raisonnable. Cette période de régression est essentielle  et indique que votre enfant se prépare à l’arrivée du nouveau bébé.
  • Conviez le à la préparation de la venue du bébé en l’impliquant par exemple dans la mise en place de la chambre : faites lui choisir certains éléments de décoration ou certains jouets.

Après la grossesse :

  • N’attendez pas trop avant de présenter votre nouveau né à votre premier enfant. Faites le venir à la maternité aussi vite que possible (et dans une dimension raisonnable) après l’accouchement. Présentez lui l’enfant comme étant sa petite sœur ou son petit frère avec qui il pourra jouer dans quelques temps.
  • Durant la période charnière des premières semaines du bébé, votre aîné devra se sentir rassuré. Aménagez du temps pour lui en essayant de vous dégager du temps pour une activité privilégiée pendant les nombreuses siestes de votre bébé par exemple !
  • Maintenant que bébé 2 est là, l’aîné risque de montrer certains signes de jalousie. Ici veillez à ne pas réagir trop fortement en essayant de la protéger. Il vous faut donc affronter le conflit en lui renouvelant votre réconfort mais ne cherchez surtout pas à l’éviter en tentant de « cacher » certains moments de tendresse entre vous et votre nouveau né.
  • N’hésitez pas à impliquer votre aîné dans les gestes de la vie quotidienne comme le bain ou le biberon si ce dernier est en âge de le faire. Les liens entre vos deux enfants se verront renforcés et votre aîné comprendra aussi l’importance de ces gestes pour le bien être de son petit frère ou de sa petite sœur. Et s’il est suffisamment grand, pourquoi ne pas l’impliquer dans le choix du faire part naissance ? Il existe en effet des faire part naissance Frères et Soeurs.

Allaiter des jumeaux

7 Déc

Pour une jeune maman, allaiter des jumeaux peut paraître effrayant. Avoir des jumeaux, c’est deux fois plus de bonheur, mais également deux fois plus d’organisation ! Pour que le moment de l’allaitement se passe au mieux pour les enfants comme pour la maman, voici quelques conseils.

Allaiter en même temps

Lorsqu’un bébé réclame sa tétée, il est tout à fait possible de la lui donner. Lorsqu’il y a deux bébés, les nourrir à la demande deviendra vite épuisant. Afin de ne pas fatiguer la maman, il est préférable d’allaiter les jumeaux en même temps. De plus, si l’un d’entre eux a quelques difficultés pour téter, l’autre l’aidera en tétant, ce qui déclenchera l’arrivée du lait.

Les installer confortablement

Placer deux bébés en même temps pour allaiter semble parfois irréalisable. Pourtant, si vous les habituer dès la naissance à être deux à la tétée, ils se placeront sans difficulté. Au départ, c’est un peu acrobatique mais vous trouverez rapidement la position idéale.

Source : allaitement-jumeaux.com

Source : infor-allaitement.be

S’installer confortablement

Si les bébés doivent être bien installés, c’est aussi le cas pour la maman. Tous les mouvements et le poids des enfants seront multipliés par deux. Un siège confortable, des coussins d’allaitement et quelques séances de kinésithérapie pour prévenir les maux de dos et de bras, lui permettront de bien vivre l’allaitement.

Éviter d’alterner sein/biberon

En ayant des jumeaux, les parents seraient tentés d’en mettre un au biberon et l’autre au sein, afin d’être plus à l’aise. Mais cela est une erreur. En alternant de la sorte à chaque repas, vous risquez de déstabiliser bébé. Il ne saura plus téter correctement le sein ou le biberon et devra s’adapter à chaque changement. Mieux vaut choisir une technique dès le début et s’y tenir, ou bien passer progressivement du sein au biberon pour les deux en même temps.

Faites vous accompagner

Par votre compagnon, une aide à domicile ou bien un groupe de jeunes mamans, être accompagnée est essentiel. L’arrivée d’un enfant est une situation bouleversante, mais deux l’est encore plus. Ainsi, ne craignez pas de demander de l’aide autour de vous pour des gestes quotidien mais aussi pour des conseils.

Passer un bon allaitement !

Les différents modes de garde : avantages et inconvénients

9 Nov

Quelques mois avant et après la naissance, vous vous êtes occupés de bébé. Désormais, vous devez reprendre le travail et ne plus voir bébé toute la journée. Mais à qui confier son bébé ? Comment avoir confiance ? Quel mode de garde choisir ? Tour d’horizon des modes de garde qui existent aujourd’hui.

L’accueil collectif 

Une des structures les plus connues aujourd’hui reste l’accueil collectif. Ce mode de garde rassemble les pouponnières, crèches, micro-crèches, halte-garderie et jardin d’enfants. Chacun d’eux est adapté à l’âge de l’enfant.

Ce mode de garde permet aux enfants de se sociabiliser et d’apprendre rapidement à être en groupe, entourés d’autres enfants. Aussi, l’enfant sera encadré par une équipe de professionnels, et évoluera dans une structure totalement adaptée. Néanmoins, les places sont chères, tant en termes de disponibilité (il faudrait presque s’y prendre avant d’être enceinte !) que de tarifs ! De plus, les horaires de travail doivent correspondre à ceux de la structure, ce qui n’est pas toujours simple.

Source : 9mois-emoi.com

L’Assistante maternelle

Plus communément appelé « nounou » ou « Baby-Sitter », l’assistante maternelle est un mode de garde apprécié des parents. Afin de recevoir des enfants chez elle, elle devra posséder un agrément délivré par le conseil général.

La garde de l’enfant chez une assistante maternelle recense plusieurs avantages. Tout d’abord, ces professionnelles sont nombreuses, il est donc plus facile de trouver une place disponible pour son enfant, et pas trop loin du domicile. De plus, les tarifs ne sont pas aussi excessifs qu’en accueil collectif. Enfin, la ‘nounou’ peut être plus flexible qu’une structure collective. Les parents peuvent se mettre d’accord avec elle au niveau des horaires, en cas d’empêchement, etc. L’inconvénient principal de l’assistante maternelle est de trouver la bonne personne. Les parents craignent parfois de laisser leur enfant à une inconnue, dans une maison qu’ils ne connaissent pas. De plus, il est nécessaire de réaliser une sorte de ‘casting’ afin de voir si le feeling passe entre parents/nounou et enfant/nounou.

Source : google Images

La garde à votre domicile

En développement depuis quelques années, la garde à domicile est un mode de garde qui plait aux parents. Le principe est simple : ce n’est pas bébé qui bouge, mais la nounou. Elle vient directement à votre domicile.

L’avantage est que tout se passe chez vous. L’enfant est entouré de tout ce dont il a besoin, dans un environnement qu’il connait. Mais cela peut aussi être un inconvénient majeur. L’enfant risque d’être trop habitué à rester chez lui. Or, il est bon de prendre l’air. Car qu’en sera-t-il au moment d’aller à l’école, s’il n’a jamais été habitué à un autre lieu que sa propre maison ?

Source : parents-employeurs-zen.com

Ainsi, dès que bébé s’installe dans votre ventre, commencez à penser aux modes de garde. Il est souvent nécessaire de constituer un dossier assez tôt, notamment si vous souhaitez une place en accueil collectif. Pour les autres modes de garde, cela vous laissera du temps pour trouver la personne qui gardera bébé.