Tag Archives: cododo

Dormir avec bébé

15 Août

Revendiquée par les uns, cachée par les autres, la nuit avec bébé reste une pratique taboue mais néanmoins de plus en pratiquée. Elle fait d’ailleurs partie des pratiques utilisées dans le maternage intensif.

Les pratiques avant le co-dodo

Du temps de Zola dans ses livres, de nombreuses familles avaient recours à la chambre partagée par manque de place et d’argent. Parents et enfants se retrouvaient alors dans la même pièce pour dormir, manger, et passer du temps.

Peu à peu, la société a évolué pour permettre aux familles d’accéder à un rang social plus élevé. Les budgets et les espaces se sont agrandis pour permettre à chacun d’avoir sa chambre. Il était donc possible que chacun puisse jouir de son espace personnel, nécessaire à son développement.

Source : tapis-chic.com

Lorsque bébé vient au monde, la séparation durant la nuit est une étape difficile pour les parents. Manque, angoisse et envie de l’avoir contre soi comme durant les 9 mois, sont autant de raisons qui poussent les parents à garder bébé dans leur chambre. Au moins durant les premières semaines. Cette pratique a néanmoins élevé le débat chez de nombreux pédiatres qui estiment que dormir dans la même chambre que bébé pousse à la dépendance, de l’un comme de l’autre. D’autres diront qu’à l’inverse, cela entrainera un certain traumatisme.

Depuis peu, de plus en plus de familles pratiquent ce qu’on appelle le « co-dodo », ou co-sleeping en anglais. Une pratique visant à partager le lit parental avec les enfants, qu’importe leur âge. Le plus souvent, cela se fait dès leur naissance et jusqu’à ce que les parents en aient besoin.

Les raisons et points positifs évoqués

Le sommeil est toujours apaisé lorsque l’environnement est sécurisant. Entouré des siens, la nuit peut alors mieux se passer que lorsque les enfants sont dans leur chambre. La peur n’a pas sa place puisque dans un même lit sont réunies toutes les personnes importantes.

L’avantage d’un lit partagé est un repos important. Il n’est pas nécessaire de se lever plusieurs fois par nuit pour nourrir, redonner la sucette ou calmer un cauchemar. L’enfant n’aura qu’à se tourner pour sentir la présence de ses parents près de lui. Une situation rassurante qui permettra un meilleur sommeil.

Le fait de partager sa nuit avec ses enfants, créé un lien spécial, une proximité particulière. Comme si le lien parent-enfant ne s’éloignait jamais et se renforçait d’autant plus.

Se lever plusieurs fois par nuit pour allaiter ou donner le biberon à son enfant, n’est pas de tout repos. Si bébé dort près de vous, il aura l’avantage d’avoir sa tétée tout de suite, sans que vous ayez à vous lever. Vous pourrez même vous assoupir un peu pendant que bébé tète.

Avoir ses enfants près de soi permet de surveiller le sommeil. En tant que parent, on est toujours anxieux de savoir son enfant dans une autre pièce, n’importe quoi peut arriver. La mort subite du nourrisson notamment, créé une certaine angoisse chez les jeunes parents. Avoir ses enfants près de soi permet de limiter ses risques.

Outre ces points positifs mis en avant par les adeptes du co-dodo, cette pratique entrainerait tout de même certains risques, d’après les professionnels du secteur médical.

Les points négatifs relevés

A la première place des risques liés au co-dodo se trouve l’étouffement de l’enfant. Entouré de ses parents, il pourra être malencontreusement étouffé par un bras mal placé ou un oreiller de travers.

Le sommeil n’est pas forcément de tout repos puisqu’il faut veiller à faire attention à son enfant à chaque geste.

L’intimité du couple n’est plus préservée. Alors que toute la maison est envahie par les enfants, il est recommandé pour les parents d’avoir un espace à eux. Un espace dans lequel les enfants n’entrent pas afin de garantir leur intimité. Car au-delà du rôle de parent, aussi beau soit-il, les parents restent un couple avec des besoins physiques et psychologiques différents. Ils ont besoin de se retrouver à deux et de profiter l’un de l’autre.

Source : enceinte.com

Un choix personnel

La pratique du co-dodo relève d’un choix personnel. A vous de voir la façon dont vous souhaitez que votre enfant dorme. Cela doit, dans tous les cas, se faire en douceur. Car la nuit ne doit pas être un épisode stressant pour bébé puisqu’elle doit lui permettre de se reposer et d’emmagasiner toutes les choses apprises pendant la journée. Ecoutez votre instinct, vos envies, pensez à vos enfants et aussi à votre couple. Réfléchissez à votre façon de dormir (agitation, matelas mou, oreiller et couvertures) avant de prendre bébé avec vous. Il n’y a pas d’âge limite pour que bébé dorme avec vous, c’est vous qui savez jusqu’à quand vous le souhaitez avec vous. N’oubliez pas, tout de même, qu’il est important que chacun ait son espace.

Publicités