Tag Archives: couche lavable

Couches jetables ou couches lavables ?

10 Août

A l’heure de l’économie et de l’écologie, de nombreux parents se tournent vers des produits bons pour leurs enfants et pour la planète. Pour un bébé, le nombre de couches utilisées est incroyable et plombe le budget des ménages en plus d’être mauvais pour l’environnement.

Depuis quelques temps, des solutions alternatives existent pour s’occuper au mieux de bébé. Ainsi, les couches lavables ont fait leur apparition. Même si l’idée n’a pas séduit tout de suite, elle connait aujourd’hui un essor considérable même de la part de parents n’étant pas ‘bio’ au départ.

Une réduction du budget bébé

Source : Google Images

Jusqu’à l’âge de 2 mois, bébé change de couche pratiquement à chaque biberon ou tétée, ce qui fait environs 7 couches par jour. En 1 mois, bébé atteint un total de 210 couches qui, d’après le prix moyen de 27 cts, fait un budget total de 50 euros par mois. On estime que de la naissance à l’étape de propreté, l’enfant utilise environ 5000 couches

Bien sûr lorsque l’on souhaite un enfant, il faut pouvoir subvenir à ses besoins et ne pas lésiner sur les choses essentielles. Néanmoins dès qu’il s’agit d’économies possibles, pourquoi ne pas tenter ? Vous pouvez donc vous procurer un lot de couches lavables que vous n’aurez pas besoin de renouveler rapidement. Un gain considérable.

Un impact écologique moindre

Les couches classiques

Les couches classiques, on les jette à la poubelle dès que bébé doit être changé. Bien sûr, c’est un réflexe facile et sûrement plus agréable pour les parents. Mais pour les familles avec 1 enfant, les couches classiques représentent près de 50% des déchets non recyclables.

Le processus de destruction engendre de la pollution et s’il n’est pas mis en place la couche seule mettra 500 ans à se détruire tout en émettant des gaz toxiques (méthane, dioxine)

De plus, pour la production d’une couche, 20 litres d’eau sont nécessaires ainsi qu’une cinquantaine de produits chimiques (Dioxine, benzol…). De la cellulose, du pétrole ainsi que de la pate à papier sont aussi nécessaires pour obtenir tous les composants d’une couche : blancheur, confort par coussinets…

Les couches lavables

Avec les couches lavables, le principe est simple : laver après chaque utilisation. Cela nécessite une consommation en eau au niveau des WC et de la machine à laver le linge. Mais cela s’inclus dans une utilisation normale et non abusive de l’eau.

Puisque le principe est de laver pour réutiliser ensuite, il faut savoir qu’une couche lavable est réutilisable jusqu’à 200 fois.

La destruction d‘une couche lavable ne prendra que 6 mois, si peu comparé aux couches classiques.

Pour la production des couches lavables, l’impact n’est pas nul mais il est moindre.  Le plus souvent, les couches sont réalisées à partir de tissus biologiques ou issu du recyclage. De nombreuses couseuses fabriquent également elles-mêmes les couches lavables.

Un bébé plus heureux

Une couche lavable n’est faite que de coton de chanvre ou de lin. Nous sommes bien loin des couches classiques pleines de produits chimiques. Le problème est que ces produits chimiques entrainent souvent des irritations de la peau de bébé. Ce que ne feront pas les couches lavables. C’est plus beaucoup plus supportable pour lui. Il pourra bouger et se déplacer en toute sécurité.

Alors, séduits ?

L’idée peut parfois repousser car on préfère toujours tenir de loin les selles de bébé. Mais les arguments en faveur des couches lavables de manquent pas…Si vous êtes un tant soit peu intéressés à l’impact écologique sans être pro-écolo, n’hésitez plus. Si vous ignorez où vous en procurez, rendez-vous dans les magasins bio, les enseignes pour bébé mais également sur internet.