Tag Archives: déclaration de naissance

La déclaration de naissance

18 Août

Bébé vient de pousser son premier cri, vous êtes d’heureux nouveaux parents comblés ! Mais au-delà de la joie, il ne faut pas oublier de déclarer à l’état civil la naissance de votre bout de chou !

La déclaration à l’état civil

Lorsque bébé vient au monde, la maternité vous fourni le certificat de naissance. Document essentiel pour déclarer la naissance de votre enfant auprès de la mairie de la commune de naissance. Dans les trois jours maximum qui suivent la venue au monde de votre enfant, vous devez impérativement le déclarer. Si c’est en fin de semaine, cela est évidemment repoussé au lundi suivant.

S’il s’agit de votre premier enfant, vous attendez deux à trois semaines pour recevoir votre livret de famille. Si en revanche, il s’agit d’un second enfant, présentez vous à la mairie avec le certificat de naissance et le livret de famille.

Lorsque vous aurez déclarez la naissance de votre enfant en mairie, celle-ci vous fournira plusieurs actes de naissances à fournir aux autres organismes.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site officiel.

Source : Google Images

A qui déclarer la naissance de bébé ?

La CAF vous fourni des prestations en fonction de votre situation. Ainsi, en fonction de vos ressources mais également de votre statut (marié, célibataire…) et de votre famille (enfant ou non) vous pouvez bénéficier de versements intéressants.

Il est donc impératif de déclarer à cet organisme tout changement de votre situation afin que vos droits soient réévalués.

La CPAM devra aussi avoir connaissance de l’arrivée d’un nouveau membre dans votre famille. Ainsi, votre enfant sera rattaché au numéro de sécurité social de l’un des parents. Impératif pour se faire rembourser les soins et diverses visites médicales, fréquentes dans les premières années de vie.

La Mutuelle pourra également rembourser vos démarches médicales si vous déclarez qu’un bébé est né dans votre foyer.

Vos employeurs respectifs devront également avoir connaissance légale de la naissance de bébé. Grâce à cela, vous pourrez avoir un congé maternité ou paternité.